Notre fondateur

 

 

    

 

 

 

Né au sud-est du Tibet en 1932, le Vénérable Dagpo Rimpotché est reconnu avant l’âge d’un an comme réincarnation du grand Maître « Dagpo Lama Rinpoché Djampèl Lhundroup » par S.S. le Treizième Dalaï Lama.  

A 13 ans, il rejoint le monastère de Dagpo Dratsang, connu pour sa discipline et la qualité de ses études ou il va étudier pendant 11 ans

Il complétera sa formation philosophique à l'université monastique de Drépoung Gomang près de Lhassa.

Il reçoit de nombreux enseignement des plus grands maîtres de l'époque, dont Kyabdjé Ling Rimpotché et Kyabdjé Trijang Rimpotché, les deux tuteurs de Sa Sainteté le Quatorzième Dalaï Lama. Parmi les rares Maîtres de sa génération encore présents aujourd'hui, le Vénérable Dagpo Rimpotché est l'un de ceux qui détiennent le plus de lignées de transmission des enseignements du Bouddha.

 

   En 1959, la répression communiste s'abat sur le Tibet. Réussissant à échapper aux arrestations, il est contraint à prendre la route de l'exil pour l’Inde, au travers d’un périple audacieux et risqué qu’il mène à bien malgré des conditions très difficiles.

L’année suivante, alors qu’il séjourne dans la ville de Kalimpong, il rencontre des tibétologues français qui l'invitent en France à l’école pratique des hautes études de Paris, pour collaborer à des recherches. Après avoir obtenu l’assentiment de SS le 14ème Dalaï Lama il accepte et vient en France le 19 Octobre 1960. Il enseignera à Paris durant trente trois ans sa langue et sa culture à l'INALCO (Institut des Langues Orientales).

A partir de 1978, devant l'insistance de ses étudiants et sur les conseils de ses maîtres, Rimpotché commence à donner des enseignements et des conférences sur le bouddhisme, et n'a depuis lors cessé de s'y consacrer. Il est le fondateur de l'Institut Gandèn Ling (première congrégation bouddhiste guélougpa en France), de l'Institut Guépèle et d'Entraide Franco-Tibétaine.

Il a établi par ailleurs plusieurs autres centres bouddhistes en France et à l'étranger, notamment en Europe, Malaisie, Indonésie, Inde, …..

Parmi ses précédentes incarnations, on compte de très grands Maîtres tels que Lama Serlingpa, de Soumatra (son disciple le pandit indien Atisha fut à l'origine de la seconde diffusion du bouddhisme au Tibet au 10ème  siècle) ainsi que le Traducteur Marpa (qui guida énergiquement le célèbre yogi Milarèpa jusqu'au plus haut niveau spirituel).

Bien qu'issu d'une lignée aussi prestigieuse, le Vénérable Dagpo Rimpotché d'aujourd'hui est un maître dont la grande modestie, la bienveillance et l'infinie patience, ont toujours rendu extrêmement accessible. Son immense érudition, ainsi que la profondeur et la clarté de ses instructions directement applicables dans la vie quotidienne, attirent des auditeurs toujours plus nombreux

Tous ceux qui, dans le monde entier, ont pu écouter ses enseignements remarquables ou solliciter ses conseils, ont obtenu de leur mise en pratique un apaisement et une richesse intérieure que seuls les êtres d'exception savent transmettre.

Son autobiographie, Le lama venu du Tibet, est éditée chez Grasset, et le premier de ses enseignements donné en Occident, La Guirlande des êtres fortunés, est proposé par les Editions Guépèle.

Activités Ganden Ling et Guépèle : voir site internet « ganden ling »

______________________

 

Portrait de Dagpo Rimpoché
 

 

Sagesses Bouddhistes - France Télévision

Émission diffusée le 12 mai 2013
Présentation Aurélie Godefroy Réalisation Michel Baulez
Documentaire de Bénédicte Niogret
 

       

Clichés du Temple de Yiga Tcheudzine à Veneux-les-Sablons et du Monastère de Kaïs en Inde